Le Jaune

Je me concentre sur le Jaune qui possède des qualités matérielles, spirituelles et poétiques fortes en raison de sa symbolique avec la lumière. Aucune autre. La couleur première. Une couleur primaire. Le Jaune est la plus chaude, la plus expansive, la plus ardente des couleurs. Il incarne la lumière, la connaissance, la flamme, le feu. Il est détesté par les occidentaux (teint jaune, étoile jaune, rire jaune, jaune cocu…). Il est préfèré du monde oriental, la Chine, l’Asie, synonyme de richesse… extérieur et intérieur… Il représente l’énergie et le mouvement, il irradie. Les enfants l’adorent. Couleur mâle, il est le véhicule de la jeunesse et de la force. Il est associé au renouveau selon la cosmogonie mexicaine : la couleur de la terre fertile ! De la lumière et de la vie, l’éternité divine.

Inversement, il symbolise le mal, le malin accompagné de son « odeur » de soufre, sa « chaleur » liée à l’infidélité. Il est la couleur de la maladie, le blanc livide étant le stade ultime de la mort.

Depuis le 13ème siècle, le Jaune est la folie, la bile. JUDAS est peint de cette couleur « voyante », « visible », tout comme les traîtes et les chevaliers fêlons, les faux monnayeurs.

Déclin, il jaunit les choses (l’automne, la mélancolie…).

Aveuglant, il est « irradiation ».

A manipuler avec précaution…

Plexiglas Jaune